{ Mon Panier }

Fermer

{ Le mystère de la porcelaine... }

Une surface fine, un toucher délicat, un travail qui nécessite savoir-faire et minutie... Pendant plusieurs siècles, ce matériau est resté une énigme pour de nombreux manufacturiers et artisans en Europe. Laissez-nous vous conter la petite histoire de la porcelaine...

C’est entre le XVe et le XVIIe siècle, que débute notre aventure, durant la période dite des Grandes découvertes. De grands explorateurs européens mènent les premières expéditions en Asie, alors terre de fascination pour l’Europe. Rapidement, les produits tels que les laques, les étoffes et bien sûr les porcelaines rapportées de ces terres lointaines par bateaux entiers, suscitent passion et goût de la collection dans les cours royales et princières.

 

Marco Polo, son père et son oncle sur la route de la soie entre Venise et l'Empire mongol, qui deviendra plus tard la Chine impériale. 1721, l’embouteillage est déjà né.

 

Mais, à l’époque, nos chers amis porcelainiers n’ont pas encore réussi à percer les mystères entourant la porcelaine chinoise. Alors, aidés de chimistes, plusieurs manufacturiers européens vont développer des recettes dans le plus grand secret, souvent le fruit d’habiles mélanges d’argile et de verre pilé, également appelé fritte. Ces premières porcelaines occidentales prennent le nom de porcelaines tendres. Malgré leurs imperfections techniques, elles participent à l’essor des manufactures de France et d’Angleterre (Chelsea, Vincennes, Chantilly, Saint-Cloud…).

 

Tonneaux remplis de pièces en porcelaine à destination des USA et en provenance de la manufacture historique Haviland&Cie.

 

Il faut attendre 1721 pour que le Père François-Xavier d’Entrecolles, un jésuite missionné dans la province chinoise, rapporte par un récit détaillé la fabrication de la porcelaine en Chine. Ce récit décrit de nombreuses étapes de fabrication de la pâte, des formes, du décor, des fours et permettra, enfin, de mettre au jour le secret de la fabrication de la porcelaine !

Promis, fini le suspens ! La porcelaine n’est pas une « terre » existant à l’état naturel, comme l’argile, mais une « pâte » fabriquée par l’homme. La recette, pour faire simple, est un mélange de quartz, de feldspath et, surtout, de kaolin, un type d’argile inconnu aux Européens pendant longtemps (le premier gisement est découvert en 1768, près de Limoges). Le tout, réduit en poudre, est mélangé à de l’eau pour obtenir une pâte plus ou moins liquide qui sera ensuite travaillée par les mains de l’artisan.

Moulage, tournage, coulage, émaillage, vernissage… Les techniques permettant la fabrication d’une pièce par l’artisan sont nombreuses… Elles méritaient que l’on s’y attarde plus, retrouvez-les donc dans le précédent article que nous avions publié sur la céramique.

Découvrez notre sélection de pièces en porcelaine, façonnées avec passion en France par nos artisans de talent !

0 commentaires

Laisser un commentaire

Tous les commentaires du blog sont vérifiés avant toute publication

{ Cher Connaisseur }

Accédez en avant première à nos dernières nouveautés, nos réassorts et nos Journées Singulières... Et offrez l'unique en découvrant nos collections disponibles exclusivement en ligne !

INSÉREZ VOTRE RECHERCHE